En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

{$fond.defaut.textAlt}

Bilan de mandat

Une ville à votre écoute

Brigitte Marsigny, le maire, répondait aux questions des Noiséens sur la crue de la Marne lors de la réunion publique organisée en avril 2018.

Redonner la parole aux Noiséens sur les projets qui les concernent mais aussi défendre leurs intérêts, c’est tout le sens de l’action menée par la municipalité depuis 2015.

Jeunes parents en recherche de modes de garde, nouveaux arrivants en quête d’un logement… Pour toutes les situations du quotidien, les élus sont à vos côtés et vous accueillent lors de leurs permanences dans les quartiers et en mairie. Brigitte Marsigny, le maire, vous reçoit un dimanche par mois à l’hôtel de ville lors d’un petit déjeuner citoyen. Et afin de recueillir vos propositions et de répondre à vos interrogations sur les projets qui vous concernent, la municipalité organise en moyenne une réunion publique de concertation par mois.

Des instances de démocratie locale renforcent également la participation des Noiséens : le conseil des Sages et le conseil municipal des enfants renouvelés en 2016, le Conseil citoyen installé en 2016, et en 2019 la création d'un conseil des jeunes. La défense des intérêts des Noiséens est aussi un axe fort de l’action municipale. En 2016, la Ville s’est engagée contre la suppression de la subvention aux crèches municipales décidée par le Département de la Seine-Saint-Denis. Une procédure est en cours devant la juridiction administrative.

Depuis 2017, la commune mène une bataille contre l’État qui souhaite implanter une prison sur le site de l’ancienne école Louis-Lumière. À cet emplacement, elle prévoit la construction de 400 logements et d’un équipement municipal, un projet qui s’intégrera dans l’aménagement de la Métropole du Grand Paris. La municipalité ne baissera pas la garde sur ce dossier et a proposé à l’État un autre terrain en lisière de Champs-sur-Marne. Toujours dans l’intérêt des Noiséens, Noisy s’est aussi engagée contre le report du projet de prolongement de la ligne 11 du métro entre Rosny-sous-Bois et Noisy-Champs.

À lire également