En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

{$fond.defaut.textAlt}

Bilan de mandat

La vidéoprotection déployée pour une meilleure couverture du territoire

70 nouvelles caméras vont être installées jusqu’en 2020, portant leur nombre à 180. Soit un investissement pluriannuel de 2,7 millions d’euros.

Abords des écoles, berges de la Marne, entrées et sorties de ville, zones industrielles… La Ville déploie progressivement de nouvelles caméras dans ces secteurs stratégiques. Ainsi, Noisy comptera, à terme, 180 caméras de vidéoprotection. Un investissement financé pour moitié par la commune avec l'aide de l'État et de la Région. Objectif : prévenir les troubles à l’ordre public par la dissuasion et faciliter les interventions des services de police ou des sapeurs-pompiers. Les images sont visionnées au Centre de supervision urbain (CSU) de la Ville par onze opérateurs de vidéoprotection qui se relaient 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Le CSU a, en outre, été agrandi pour accueillir six écrans supplémentaires (20 au total) et un nouveau poste d’opérateur.

Mise en place de la vidéoverbalisation

La municipalité souhaite mettre en place la vidéoverbalisation sur certaines zones les plus accidentogènes afin de dissuader et de sanctionner les comportements les plus dangereux (non respect des passages pour piétons, stationnement gênant…).